Les bénéfices individuels d'une maison durable

Choisir une habitation durable,
c'est aussi prendre soin de soi. Augmentation du confort, préservation de la santé, accroissement de l’autonomie et économies financières en constituent les principaux bénéfices.

Une maison durable
est une maison plus saine

L’environnement dans lequel nous évoluons a des répercussions sur notre santé. Dans la mesure où nous passons près de 90 % de notre temps à l’intérieur de bâtiments, l’amélioration de ceux-ci (pourvu qu’elle s’inscrive dans une réflexion environnementale) contribue à préserver notre santé. Une maison durable, construite avec des matériaux sains, bien ventilée et à l’hygrométrie contrôlée est, de fait, une maison plus saine. La pollution intérieure y est notamment bien moins importante, voire inexistante. Ce qui est loin d’être négligeable quand on sait, par exemple, que certains composés organiques volatils (COV) comme le formaldéhyde sont (en plus d’être des allergènes) des cancérigènes avérés…

Une maison durable est une maison plus confortable

À première vue, le confort semble une notion éminemment subjective. Il ne faut toutefois pas confondre l'appréciation du confort et les critères objectifs qui servent à le définir. Ces critères, bien mesurables, se révèlent même décisifs lors de l'attribution du label Haute qualité environnementale.
Le confort réunit ainsi plusieurs dimensions :

  • acoustique (atténuation des bruits extérieurs et intérieurs, grâce à des revêtements adaptés),
  • visuel (bonne circulation de la lumière naturelle et optimisation de la lumière artificielle),
  • hygrothermique (température et taux d'humidité constants dans toutes les pièces et durant toute l'année),
  • olfactif (assainissement permanent de l'air intérieur).

Dans la mesure où une habitation durable réunit naturellement ces critères, elle se révèle plus confortable que ne l'est une maison classique pour ses habitants.

La sobriété énergétique (optimisation des dépenses, utilisation d'énergies renouvelables) entre naturellement en considération lorsqu’on évoque le confort à la maison. Moins de dépenses pour les énergies, une meilleure isolation sont des critères de confort, ne serait-ce qu’économiques.

Une maison plus économique et qui favorise l'autonomie

Le bénéfice le plus tangible d'une habitation durable est, pour une bonne partie, financier. Les économies d'énergie et les économies d'eau qu'une telle maison permet ont une répercussion sur le porte-monnaie. Certes, les dépenses à engager ne sont pas quelconques, mais les aides diverses (crédits d’impôts, subventions) et la promesse d’un retour sur investissement assez rapide encouragent les budgets relativement modestes à tendre vers ces solutions.

Outre le fait que la consommation diminue, l'usage d'énergies renouvelables gratuites, solaire et éolienne par exemple, se révèle payant à plusieurs titres.

Non seulement l'énergie consommée est moins chère pour l'ensemble des maisons durables, mais dans le cas des maisons passives ou actives qui produisent de l'énergie excédentaire, celle-ci peut être revendue.

L’autonomie en matière d’électricité devient accessible pour de plus en plus de foyers. En revalorisant le tarif de l’électricité racheté par EDF, l’État encourage ainsi la progression du marché.

L’autonomie en eau est moins soutenue. Sur ce plan, la France est en retrait de ses voisins européens.

Découvrez en vidéo l’importance du traitement de l’air intérieur...

Une visite interactive pour voir ce qui

différencie les maisons durables des habitations classiques...

Eau, énergie, air... Tout ce qu'il faut savoir

pour rendre une maison plus saine et écologique, en un mot, durable...

La MAIF vous propose des contrats habitation

intégrant le développement durable...

En poursuivant votre visite, vous acceptez l'utilisation de cookies destinés à améliorer la performance du site, à optimiser votre navigation et à vous proposer des offres et services personnalisés. En savoir plus et paramétrer les cookies